Tunnel de Puymorens

Promat contribue à la mise en sécurité du tunnel du Puymorens

Mis en service en 1994, le tunnel du Puymorens fait peau neuve pour s’adapter aux évolutions de la réglementation en matière de sécurité incendie. C’est ainsi que depuis 2013, Freyssinet, mandataire du groupement en charge des travaux du tunnel, a débuté d’importants travaux de mise en conformité avec notamment l’utilisation des plaques PROMATECT®-T de Promat. 

Lors de la mise en service du tunnel, les dispositifs d’évacuation des usagers ne présentaient pas toutes les garanties en termes de sécurité contre l’incendie. Les travaux menés ont donc permis de creuser de nouveaux abris, d’aménager une partie de la gaine de ventilation actuelle en galerie d’évacuation et de garantir leur intégrité en assurant leur protection au feu en cas d’incendie. 

« Afin de permettre l’évacuation des usagers dans les meilleurs conditions, il est impératif d’isoler thermiquement les cloisons de la gaine afin d’en garantir la stabilité structurelle. C’est pour leurs grandes performances de tenue à hautes températures que les plaques de Promat ont été retenues dans ce projet, dans la mesure où elles peuvent résister jusqu’à 1 300°C et sont capables de maintenir une température ambiante de 40 °C et une température de contact de 60 °C dans la gaine d’évacuation afin d’éviter l’asphyxie des personnes. » explique Sandrine Claisse, Ingénieur Travaux chez Freyssinet France. 

45 000 m² de plaques PROMATECT®-T ont été nécessaires pour la protection thermique de niveau N2 (HCM 120) en sous-face de la dalle béton, qui sépare la zone trafic de la zone de ventilation. 20 000 m² supplémentaires de ces mêmes plaques ont permis de protéger au feu la structure dans la gaine de désenfumage et surtout de permettre l’abaissement de température nécessaire au niveau de la gaine d’évacuation créée. 

Neuf abris de sécurité ont également été percés tous les 400 mètres et sécurisés grâce à des plaques PROMATECT®-T de 30 mm, et deux autres abris, déjà existants, ont vu leur aménagement modifié ainsi qu’une protection au feu renforcée. Le cloisonnement au feu permet à ces refuges d’accueillir les naufragés de la route en attente des secours pendant 120 minutes. Reliés à la gaine d’évacuation par le biais d’escaliers, ils assurent l’évacuation vers l’air libre. 

Enfin, 600 m² de PROMATECT®-T ont été utilisés pour l’encoffrement et la protection de niveau N3 (HCM 120 et EI 240) des chambres de tirage abritant les câbles haute tension du tunnel, afin que le feu ne puisse pas se propager par leur intermédiaire et que l’ensemble des équipements, tels que l’alimentation électrique des systèmes de mise en protection du tunnel ou les liaisons de télécommunication etc., puissent continuer de fonctionner en cas d’incendie. 

Pour en savoir plus sur le chantier du Tunnel de Puymorens, vous pouvez : 

Toutes les actualités