plat carbone 3D

La solution de Promat pour la protection au feu des renforts carbone obtient la validation par essais d’Efectis

Les fibres de carbone sont couramment utilisées pour augmenter la capacité portante des structures en béton vieillissantes ou insuffisamment dimensionnées, en raison de modifications structurelles ou d’exploitation du bâtiment. Pour cela, la technique consiste à coller, directement à la structure en béton, un tissu de fibres carbone à l’aide d’une résine époxydique. 

Néanmoins, la résistance de cette colle perd rapidement de ses propriétés mécaniques dès lors que la température absolue dépasse 50 °C. C’est pourquoi, des revêtements résistants au feu sont nécessaires afin de protéger les armatures collées d’un risque d’incendie et éviter toute défaillance de la construction pendant l’évacuation des lieux. 

En l’absence de méthode précise de tests, Promat s’est donc rapproché du laboratoire Efectis afin de démontrer que ses plaques PROMATECT®-L500, du fait de leurs caractéristiques mécaniques et thermiques, offrent une résistance au feu optimale et sont capables de protéger les renforts en carbone, même dans des conditions extrêmes. 

Les résultats ont démontré qu’en fonction de l’épaisseur du revêtement, les performances au feu des plaques PROMATECT®-L500 permettaient d’obtenir un maintien du pouvoir adhésif de la colle jusqu’à 180 minutes.

Avec ces essais réalisés au laboratoire Efectis, Promat franchit une nouvelle étape dans la mise en œuvre de ses systèmes destinés à assurer la pérennité et la stabilité au feu des renforts en carbone. 

Télécharger le communiqué de presse

Toutes les actualités