Les peintures intumescentes – Un moyen efficace de protéger les structures en acier contre l’incendie

Peinture intumescente
Peinture résistante au feu

Les peintures intumescentes permettent de protéger facilement et efficacement les charges portantes présentes dans un bâtiment contre le feu. Il s’agit d’un produit ignifuge, qui retarde l’effondrement de la structure en isolant les éléments (colonnes, poutres, planchers et toits) qui supportent le bâtiment, atteignant une résistance au feu spécifique en terme de temps.

Ces produits répondent donc à la priorité majeure de la protection passive contre l’incendie, qui consiste à empêcher l’effondrement des bâtiments, permettant ainsi l’évacuation des personnes en toute sécurité, et rendant le bâtiment plus sûr pour les services d’urgence et de secours.

Les peintures intumescentes sont un moyen de plus en plus utilisé, notamment pour protéger les structures en acier, présentes dans les conceptions architecturales modernes des bâtiments industriels et commerciaux.

Elles représentent plusieurs avantages : elles ne modifient pas les propriétés intrinsèques des matériaux (par exemple leurs propriétés mécaniques), elles sont faciles à traiter et peuvent être utilisées sur différents matériaux tels que l’acier, le bois, les éléments composites et le béton. 

Les peintures intumescentes : comment ça marche ?

Les produits intumescents sont des revêtements réactifs qui gonflent à la suite d’une exposition à la chaleur, augmentant ainsi en volume et diminuant en densité.

Plus précisément, une peinture intumescente est un revêtement qui réagit à la chaleur en s’expansant et en formant une meringue. Cette meringue isole l'acier de la chaleur de l'air ambiant, des flammes et des fumées, en maintenant la température de la structure en-dessous de son seuil critique. 

Les produits intumescents servent à prévenir l’effondrement structurel du bâtiment, ce qui peut se produire si les structures portantes atteignent un état critique.

Pour l’acier, la température critique est atteinte lorsque la capacité portante devient égale à celle des charges appliquées (risque d’effondrement de la structure acier).

La température critique de l’acier peut varier de 350° C à 750 °C, dépendant principalement du schéma de chargement, mais dans la plupart des cas, celle-ci se situe entre 500 °C et 570 °C.

Pour le béton, l'objectif est d'appliquer une épaisseur de produit permettant de retrouver les épaisseurs de béton définies par l'Eurocode 2 partie 1-2.

Pour le bois, l'objectif est de limiter la carbonisation des structures afin que celles-ci conservent leur capacité porteuse.

En savoir plus sur nos peintures intumescentes : 

Comment appliquer les peintures intumescentes sur des structures acier – Guide de mise en œuvre

Pour les structures acier, la protection par peinture intumescente consiste à mettre en œuvre un système composé de 2 ou 3 types de peintures : Peinture anticorrosion (primaire), peinture intumescente et peinture de finition.

Le rôle d'un primaire est en premier lieu de protéger l'acier de la corrosion. Il permet également d'assurer l'accroche de la peinture intumescente, notamment dans le cas d'acier galvanisé.

La peinture de finition a deux fonctions : 

  • Une fonction de protection en fonction des conditions ambiantes (en particulier l'humidité, l'exposition à l'eau, la température). Elle est notamment facultative en ambiance intérieure non humide,
  • Une fonction esthétique. 

 Les surfaces doivent être préparées conformément aux dispositions prévues dans les fiches techniques du primaire anticorrosion avant sa mise en œuvre.

Les familles de primaires anticorrosion validées avec les produits Promat sont : 

  • Acrylique (PROMAPAINT®-SC4)
  • Alkyde
  • Epoxy
  • Epoxy riche en zinc 
  • Silicate de Zinc

Pour les supports ayant déjà été traités par un produit anticorrosion, il est important d’en connaître la nature afin de vérifier la compatibilité avec le revêtement intumescent. Elles peuvent également être appliquées sur des structures préalablement galvanisées. 

Pour le béton et le bois, la préparation de la structure dépend de l’état physique du support. Pour plus d’informations, contactez notre Assistance Technique Promat Expert ! 

Comment appliquer les peintures intumescentes sur des structures acier
Comment appliquer les peintures intumescentes sur des structures acier

Les peintures intumescentes sont appliquées par pulvérisation avec une machine à projeter Airless pour une meilleure rapidité d’exécution et qualité de finition.

Elles peuvent également être appliquées à la brosse ou au rouleau.

  1. Peinture intumescente appliquée par pulvérisation, brosse ou rouleau.
  2. Peinture de finition appliquée par pulvérisation, brosse ou rouleau (si nécessaire)
  3. Primaire anticorrosion approuvé par des certifications internationales ou par Promat. Pour plus d’informations, contactez notre Assistance Technique Promat Expert.
  4. Structures (poutres ou poteaux) en acier. Elles doivent être débarrassées de toute trace de calamine et d’oxydation par sabage ou granaillage de degré Sa 2 ½ conformément à la norme ISO 8501-1. Les éventuelles traces de matières grasses seront éliminées par un solvant avant toute application.

 

Qu’est-ce que le film sec pour les peintures intumescentes ?

Le film sec et la quantité requise pour une protection au feu selon la durée (R30, 60, 90 ou 120 min) dépendent de plusieurs facteurs.

L’épaisseur du film sec et la quantité de peinture nécessaire sont déterminées par :

  • Le facteur de massiveté : Rapport entre la surface de l’acier exposée au feu et le volume du profilé. Plus le facteur de massiveté est élevé, plus le profilé s’échauffe rapidement et plus l’épaisseur de la protection doit être grande.
  • L’exposition : Nombre de faces du profilé exposées au feu 
  • La température critique : La limite de température en fonction du degré d’utilisation. Plus la température critique est basse, plus la section d’acier l’atteindra rapidement, et plus l’épaisseur du matériau de protection sera grande.
  • La durée de résistance au feu : le niveau de protection requis (R60, R120…)
  • Les normes d’essai et homologations : L'épaisseur de la protection à mettre en oeuvre dépendra des normes et des essais concernés. 

 

Quand mesurer l’épaisseur de film sec et de film humide ?

Pour s’assurer que l’épaisseur correcte est appliquée, des contrôles fréquents devront être effectués en utilisant un peigne d’épaisseur de film humide.

Pour mesurer l'épaisseur du film sec à obtenir en se basant sur l'épaisseur du film humide, il faut la multiplier par une valeur spécifique (différent selon les produits).

  • Pour la gamme Promat, la valeur est comprise entre 0,65 (PROMAPAINT®-SC4) et 0,71 –(PROMAPAINT®-SC3)

Découvrez les fiches techniques des peintures intumescentes PROMAPAINT®-SC3 et PROMAPAINT®-SC4

L’épaisseur maximale pouvant être appliquée varie d’un produit à l’autre – découvrir nos fiches techniques – ainsi que sa consommation associée.

Lorsque les lectures de films secs comprennent un primaire et/ou une couche de finition, une estimation doit être faite pour ces revêtements qui sera soustraite de la valeur mesurée totale.

Dois-je appliquer une peinture de finition pour les structures acier ?

Les peintures intumescentes peuvent être appliquées en intérieur sans peinture de finition.

Pour l’extérieur, extérieur sous abri ou avec humidité élevée, une peinture de finition est nécessaire.

La nature de l’environnement auquel les revêtements seront exposés peuvent affecter leur durabilité ou leur performance en cas d’incendie.

Si nécessaire, une couche de finition doit être appliquée comme protection contre les dégradations liées à l’environnement ou à des fins esthétiques. 

Comment choisir la meilleure peinture de finition pour mon projet ?

La peinture de finition doit être spécifique et basée sur l’utilisation du système et ses conditions environnementales.

Les catégories d’utilisation suivantes sont définies pour les produits de protection contre l’incendie selon l’ETAG 018-1 :

  • Type X : Système destiné à toutes les conditions (internes, semi-exposées et exposées)
  • Type Y : Système destiné aux conditions internes et semi-exposées. Les conditions semi-exposées incluent des températures inférieures à zéro, mais aucune exposition directe à la pluie et une exposition limitée aux UV.
  • Type Z: Système destiné aux conditions intérieures (à l’exclusion des températures inférieures à zéro) avec une humidité élevée (classe 5 selon EN ISO 13788).
  • Type Z: Système destiné aux conditions intérieures (à l’exclusion des températures inférieures à zéro) avec des classes d’humidité autres que Z1.

Les peintures intumescentes peuvent également être appliquées dans des conditions d’humidité élevées, semi-exposées ou exposées, si elles sont protégées par une couche de finition spécifique (en fonction des conditions météorologiques).  

Puis-je utiliser des peintures intumescentes pour protéger d’autres structures ?

Les peintures intumescentes peuvent également être utilisées pour la protection du béton. Dans ce cas, l’épaisseur nécessaire pour une durée de résistance au feu donnée est calculée en tenant compte de la température critique des barres en acier (entre 350 et 500 °C).

Le revêtement intumescent, en particulier dans la version transparente (topcoat), peut également être utilisé pour la protection du bois.

Il est également possible de protéger les planchers collaborants avec la peinture intumescente PROMAPAINT®-SC4.

> Contactez maintenant

Contactez notre Assistance technique Promat Expert !

> Contactez maintenant

Besoin de conseils ?

Contactez notre Assistance technique Promat Expert !